Home

Rencontre

Mon Bateau

Mes Nouveautés

Me Contacter
 
Où et quand auront lieu les rencontres avec le Public ?
    Là c'est le marin qui prend le relais du sculpteur Ne me définissant pas totalement comme un artiste c'est sur mon vieux gréement ,ancien langoustier de l'Iroise, que j'exposerai mes sculptures . Le décor sera intimiste et majestueux car mon itinéraire maritime se fera dans les multiples petits ports bretons accueillants et sûrs , tels que Sainte Marine , l'île Tudy , la forêt Fouesnant , Doélan, Moëlan , Séné , Ile de Groix , Sauzon etc .Quand ? Certainement du 15 juin au 15 septembre .Les voilà donc réunies ces deux passions la sculpture et la mer .

Comment cela se passe t-il ?
    Dans mon atelier je fabrique les pièces de bois et de pierre pendant le long hiver Breton . Au printemps après un sérieux lifting du Kéneil kozh (nom du canot) et son réarmement j'embarque tout ce petit peuple de statues et me compose un itinéraire de cabotage côtier privilégiant ces petits ports bretons cités plus haut où le bateau peut béquiller , proposant au public au delà d'une exposition , une promenade différente sur le littoral.
Quelle est l'économie de ce projet ?
    En vendant ces statues je ne vise qu'un seul but , recevoir de quoi entretenir le canot et assurer l'approvisionnement de la cambuse . En effet , c'est pourquoi je dis plus haut que je ne suis pas dans l'expectative d'un artiste car ma vie de travail n'a pas commencé aujourd'hui . J'ai 58 ans et une très longue carrière d'employé d'assurance derrière moi ! Je m'étais promis de ne pas attendre la fameuse retraite pour faire vivre ce personnage de sculpteur marin , car alors les enjeux auraient été trop faciles . Dans ce sens je ne serais jamais en retraite du moins tant que j'aurai la force de creuser le bois ou la pierre et aussi de mener le canot .
Aujourd'hui
    Aujourd'hui je crée le personnage , rustique ,certainement , renouant avec d'anciennes cultures . Qui n'a pas, la tenant de son arrière grand père, une petite sculpture naïve faite pour le pommeau d'une canne , ou bien dans le bois d'une pipe ?, que de beauté humble également dans les gravures sur dent de cachalot , ou les sculptures de sirène dans des os de baleine exécutées à bord pendant les longs trajets qui les rendaient sur leur lieux de pêche ,à la voile ! Pour le granit, le coup de patte des anciens a toujours forcé mon admiration , ce sont des gens du peuple qui ont sculpté les calvaires , les gargouilles , milles personnages ésotériques, paganisme présent au cœur même de la religion chrétienne . Pas morte la vieille culture celtique ! voilà mon terrain , voilà mes sources d'inspiration.
Website Design